Research2018-10-06T06:26:09+00:00

Le projet PRISM (Protection des récifs de l’île Sainte-Marie)

Dû à plusieurs facteurs dont le réchauffement climatique, l’érosion, la pollution et la dépendance économique de l’île au tourisme et à la pêche, les écosystèmes marins ont aujourd’hui la vie dure… Le PRISM émerge dès lors d’un besoin avéré d’étude et de suivi de l’environnement corallien qui entoure l’île Sainte-Marie afin d’en permettre sa gestion et sa protection. En novembre 2017, cinq stations sentinelles ont été identifiées par l’équipe MAREX, basée à la Réunion. Depuis lors, une équipe de suivi s’est constituée sur l’île au sein du centre Bora Dive et avec l’appui de l’association Cetamada afin d’assurer, quatre fois par an, le suivi de ces stations et l’interprétation des données récoltées.

RAPPORT MAREX
Analyse des écosystèmes marins de l’île de Sainte-Marie, Madagascar
PDF – 54 pages – Novembre 2017 – Français

Téléchargez

En pratique

Afin de pouvoir analyser la biodiversité, la biomasse et l’état du récif ainsi que sa variabilité dans le temps, cinq stations sentinelles ont été sélectionnées pour leur diversité et leur intérêt écologique. Sur chacun de ces cinq sites, trois transects de 20 mètres ont été délimités. Le long de ceux-ci, les poissons et les coraux sont identifiés, comptés et mesurés tous les 3 mois.

Perspectives

À terme, le PRISM vise à apporter les connaissances nécessaires et à servir d’appui à la mise en place d’aires marines protégées (AMP) autour de l’île Sainte Marie. Ces perspectives d’AMP sont portées par le PCADDISM, plateforme de consultation locale pour le développement durable de l’île accompagnée par la COI (Commission Océan Indien).

 

Les AMP sont un dispositif permettant une régulation des périodes et des zones de pêche, et de toutes les autres activités impactant le récif. Ces régulations permettent de réduire le stress imposé à l’environnement corallien et ainsi de rétablir l’équilibre des écosystèmes qui le composent (reproduction des poissons et des coraux, suivi des espèces invasives, rémission du corail et des zooxanthelles après une période de blanchissement, …).

L’équipe de suivi

LUCIANO
LUCIANO
PADI Open Water Scuba Instructor
TATIANA
TATIANA
Manager & PADI Divemaster
ANAÏS
ANAÏS
PADI Divemaster – DSD Leader & photographe
JEAN
JEAN
PADI Divemaster & photographe
JULIETTE
JULIETTE
Océanographe
ANICET
ANICET
Capitaine
SENGA
SENGA
Capitaine
HERMANN
HERMANN
Responsable matériel
BEJOMA
BEJOMA
Chauffeur

Les partenaires du projet

Cetamada
Cetamada
Barachois, Ambodifotatra
Ile Sainte Marie 515, MADAGASCAR
+(261) 32 05 090 05
info@cetamada.org
www.cetamada.org
MAREX
MAREX
Expertise et conseils en environnement marin.
697 Chemin Surprise, 97436 Saint-Leu.
06 92 62 74 21
julien.wickel@gmail.com
Commission de l'Océan Indien
Commission de l'Océan Indien
Blue Tower – 3ème étage, Rue de l’Institut, Ebène, Maurice
(+230)4026100
secretariat@coi-ioc.org
GRET
GRET
Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques
Campus du Jardin Tropical de Paris – 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle 94736 Nogent sur Marne
www.gret.org
mathevon@gret.org

PCADDISM
PCADDISM
Plateforme de Concertation des Acteurs du Développement Durable de l’île Sainte Marie
Le PCADDISM regroupe les différents acteurs présents sur le territoire de l’île. Il promeut une gestion intégrée des zones côtières en établissant un plan d’action visant à renforcer la résilience des écosystèmes menacés. Selon cette approche, 20 LMMAs (locally managed marine areas) ont été identifiées par les 17 fokontany (municipalités) de l’île.